VOYAGE EN BELGIQUE  




 - La Belgique -




J'ai choisit de partir pour des vacances en Belgique, et je souhaite donner des informations pratiques sur le voyage court pour cette région d'Europe.

Durée effectuée : 7 jours


RÉCIT PERSONNEL


 ALLER - Trajet en train de Saint-brieuc à Paris puis Paris-Nord Bruges. 160,80 Euros (aller et retour).

1er jour

Des rencontres et des bonnes surprises. Le départ de saint-Brieuc ne pose pas de problèmes...le sac semble déja vouloir posé sa tente de 4 kilos.
Dans le train, bavardage avec la voisine et discussion autour de la Bio, du prix et des tomates.
Arrivée  à Paris où 2eme rencontre puisqu'une personne voyant mon tapis de sol me demande où je l'ai acheté, on sympathise et on prend le métro ensemble jusque "Gare de Lyon" pour elle et "Gare du nord" pour moi.
Attente une heure en gare pour avoir le Thalys. Rencontre deux Canadiennes Sue et Assa qui arrivent d'Alsace et Champagne, nous sympathisons et elles m'offrent un perrier qui fait du bine après une course dans le métro avec le sac...Photos de la gare
Dans le Thalys, première surprise, les annonces sont en quatres langues ! Surprise pour l'utilisateur de TGV régulier que j'ai été...repas simple : riz avec une pêche...
 
Arrivée à Bruges de nuit, achat du ticket de bus (1 Euro). Arrivée à l'auberge Jeunesse Europa, bonne ambiance, bien reçu, mais je demande un dortoir et...j'ai une chambre de quatres places pour moi...bien quand même. Ballade de nuit dans ce que j'identifie comme étant la Langerstraatjusqu'à la t'Zand.

2eme jour

Petit déjeuner à 7h30 à l'auberge de jeunesse (frugal mais nourrissant) 17,30 euros. Départ vers 8h - 9h de l'auberge pour Bruges. 1er surprise un accident de la route où un camion à percuté une clio (pas de victimes)...peu de choses sont les choses, mais on comprend qu'un vélo se fera apprécier. Ballade dans pas mal de rues direction Nord- nord/ouest puis direction les moulins...visite d'un moulin (2 Euros). Très intéressant et sympathique. Une paix tranquille par opposition au bruyant et grouillant centre ville. Retour vers le centre pour le déjeuner (22,30 Euros). Location du vélo (35 Euros sur 5 jours soit 7 Euros par jour [tarif étudiant]) Je conseille cette boutique de location, bien que ce ne soit pas la moins cher, les vélos sont très très bien...Départ pour Damme au nord de Bruges. Le chemin est sympathique, des arbres longeant le canal, un accôtemement  est destiné aux vélos et piétons un peu surélevé par rapport à la route. Et bine sur...un vent se lève avec du vent. Le sac n'est plus très léger mais le vélo permet de réduire l'impact du poids. Damme est très calme, trop. Un musée Thyl L'espiègle se trouve à côté de la mairie sur la place centrale. Pas peu le visité. Me met en quète du camping...le trouve mais le sac m'a un trop scié le moral et les épaules. Retour sur Bruges soit (aller retour) 24 kilomètres environ. Beaucoup plus de vélos sur le chemin (la sortie des classes ?). Je décide d'aller au Bauhaus (auberge de jeunesse) qui est bine recommandé et la bonne ambiance qui y règne aurait certainement ressoudé mes épaules s'y j'y avait eu une place. La nuit est passé au Charlie Rockets (18 euros). Le repas est pris dans la Gangerstraat, 9,50 euros très bon et très nourrissant je le conseille (prenez du liquide...)

3eme jour

Petit déjeuner frugal et pas très nourrissant...il contribue à m'énerver et...à me donner de l'énergie pour pédaler vers la t'Zand. où à lieu le marché des fruits, légumes et volailles vivantes au côté de tortues de californie vendues 10€ /pièce. Un seul revendeur Bio très sympa (Demeter) Les beaux légumes! Il y a dans ce marché une bonne ambiance je vous le dit ! Le revendeur me donne l'adresse d'un producteur à Oedelem (qq kilomètres) au sud de Bruges. Achat d'un pain qui fera juste l'affaire, qq'e pommes de terre et un pot de "nutella" en Bio (±8,00 euros[1,45+3,60+?) donc départ vers Oedelem. On sent que l'on sort de la ville mais pas des pistes cyclables. Il pluviote mais des nuages arrivent...je m'arrête une seconde pour demander ma route. Le gars est un restaurateur très sympa qui m'indiquent bien la route. Continuer tout droit puis dépasser deux magasins de meubles, des pompes funèbres (où les cerceuils sont en vitrine) puis à droite. 3-4 kilomètres grosso-modo. J'y arrive. juste au début de la visite...en Néerlandais. Mais on sent une gène des deux à ne pas pouvoir communiquer longtemps et à pouvoir tout comprendre. Cependant en se forcant à ingérer les mots on arrive à percevoir des idées (cela dit rien ne remplace une bonne méthode Assimil et des cours de langues...8-)). Des serres en verre et des champs magnifiquement propres, une présentation des légumes sur des cageots presque artistiques. Un homme très sympathique. Il explique un de ses problèmes qui est que les Allemands de la Ier GM avaient mis des grenades et aujourd'hui..il les retouvent en passant la charrue donc l'armée belge vient regulièrement passé la "poële à frire" et les récupérer. Des plantes que je connais normalement bcq plus petite sont ici étrangères, de la coriandre qui montent à plus de 70 cm, de la roquette idem. Gasp! La visite se termine sous la pluie mais aussi sous le stand de produit élaborés comme la bière par exemple. Il m'en offre une (avais-je une tête de macabé? )qui est très bonne Dégustation. Discussion, bon contact. Échange d'adresse et dont de semences de coriandre. Départ pour Loppem.Et son camping. Loppem est à 4 km de Brugges selon les panneaux et le camping est à St Michiels Tranquille et les occupants sympathiques (pour le peu que je les aient vu bien sur). (35 Euros / 5 jours). Installation et repas simple.

4eme jour

Petit déjeuner frugal et nourrisant. J'arrive à me couper en coupant une tranche de pain...faut dire que les nuits sont froides ! Javais prévu d'aller visiter un vieil ami en Flandre Française donc achat du Billet (8,50 Euros). Les amis paysans de la veille m'ont filer une brochure du ministère de l'agriculture flamande où l'on peut trouver les portes ouvertes chez les maraichers bio pendant le WE. Départ pour Hertsberge et le 22 Breewee...que je crois avoir trouver mais je tombe sur un autre producteur (tout aussi sympa). Timothy qu'il s'appelle.
Les machines sont impréssionnantes : 2 tracteurs de 90CV et un 70 CV une planteuse à 4 opérateurs, une benne pour broyer les déchets et les épandre directement, une machine magnifique pour désherber les poireaux...5,5 hectares (2 serres en dur), le contact est très bon, le dialogue très constructif (on parle la même langue!) échange d'adresses. déjeuner sur place (thon en boîte et tranches de pain) redépart pour le 22 Breewee en début d'après-midi sur les conseils de notre ami. mais...je réussi à tourner en rond sans trouver...prise du chemin de retour...et je trouve la Breewee...numéro 25 - 24 - 23 - 21 où est le 22? A l'aut'bout de la rue bien sur. Visite des installations en néerlandais (je n'ai donc pas tout compris 8-s ) prise d'une part de frangipane (c'est le jour de noël...) et de tarte au pomme (3 Euros). Retour au camping. repas et regarder qui arrive...Walter! Un allemand qui arrive du centre de l'Allemagne en vélo couché est passé la veille par les Pays-Bas puis aujourd'hui a piqué net sur Bruges et le voila. On discute bien, il va faire un piqué sur Boulogne/ sur mer puis la Dordogne avant de descendre en Espagne et prendre un bateau pour atteindre la Turquie et rejoindre sa fiancée qu'il marira... c'est pas beau ça? Mais j'ai perdu son adresse, si vous le croisez, demandez-lui merci...

5eme jour


Le lendemain matin..y caille grave, du mal à sortir du sac de couchage. Douche (non ce n'est pas la première) tiède mais qui fait du bien. Départ pour Bruges sans idée précise, vagabondage et découverte de lieu assez sympa, des quartiers tranquilles. Achats de 5 bières locales (? Euros). Des écoles cachées par des beaux murs, visite d'une expo d'artistes en tout genre dans une salle au pied du Beffroi magnifique...des couleurs, des teintes, des formes...à voir absolument. Déjeuner thon et pain. Réponse à un questionnaire avec une personne qui arrive d'Ecuador, fait des études en Allemagne, parle courramment l'anglais, l'espagnol, l'allemand et je ne sais plus quoi...bref questions touristique sur Bruges : que pênsez-vous de Bruges...en trois lignes, cochez là là et là, mais attention car elle a du retard dans son programme donc son document doit être daté de vendredi...on a bine rigolé, encore un contact. mouvement vers le Sud de la ville vers le béguinage...un paradis très tranquille. On sent que les gens viennent flané ici car c'est calme, mais calme..allez-y plutôt que de lire ces lignes! lecture. retour vers le camping et repas frugal. Encore une nuit froide.

6eme jour

Plus beaucoup de pain au petit-déjeuner.  Le lendemain visite dans une salle jumelle de celle des artistes du Beffroi d'une expo de Rodin que je ne connais pas...il y a quand même une étape consacrée à Camille Claudel. (2 Euros). vadrouillage dans les rues. Repas dans un restau indien repéré un peu avant dans une place proche de la Markt. Bon et pas cher masi pas de doute, je suis chez un indien, piment garantit. Pas beaucoup de monde en face de moi, deux touristes japonaises. (16,50 Euros). Sieste dans le béguinage tout l'après-midi et lecture un peu. Un groupe d'écoliers de Lilles arrive et font pas mal de bruit. Mais n'a pas trop trop gâché le lieu. Retour au camping et repas. Un britannqiue arrive dans une voiture de luxe...c'est un plombier anglais qui fait le tour de l'Europe. Ben qu'il s'appelle. Il est fatigué de sa route. Bien que je venais de terminer mon repas, j'accepte une assiette de mes voisins allemand (qui m'avaient un peu cassé les oreilles avec la télé la nuit passée) qui sont en réalité des cuistot qui font l'aller-retour avec l'Allemagne tout les 4 jours. Très gentils aussi.

7eme jour

Plus de pain du tout au petit déj. On range le zabar, j'aime pas les départs. J'attend un moment pour que la tente sèche...repliage. Et départ pour Brugges. Je commence par rendre le vélo à Markt où il y a le marché des fruits et légumes qui fait assez l'ovni pour le lieu. D'habitude, ce sont plutôt les cars de touristes et les promènes couillons qui y sont. Dans une librairie je vois un bouquin "Ma position dans la société en tant que Séropositive" ouahou, en france trouvez moi un bouquin pareil.Les Belges sont beaucoup plus ouvert sur pas mal de sujets que nous. Achat d'un kilo de chocolats (12,00 €/kilo) assortiment. Achat d'une barquette de frites (2 euros) car cela aurait été un comble de ne pas manger de frites...départ pour la gare, à 500 mètres pose. Le sac est lourd. Une bière choisit de sauter la RodenBach et flûte! Ma préférée. Je m'en rends compte plus tard, mais c'est aussi là que j'ai perdu mon carnet de note et mes crayons (dont un à calligraphie). J'attend mon train tranquillement. J'en profite pour discuter avec une estudiante de la scolarité et du système Belge. Alors pour résumer, le privé à un uniforme imposé bleu foncé des pieds à la tête ( ce ne sont pas des schtroumpfs notez bien) et le public est en bleu libre...soyez en bleu quoi qu'il arrive. Bref, on prend le train, arrivé à Lilles-Flandres, le RER ou train qui m'amène à Hazebrouck. Arrivé sur place...tiens! je suis en France, des flics partout, des travaux mal foutus, des tags à tirlarigo, du béton pas beau, bref. Je fais annuler mon Billet Bruges-Lilles. - 8,50 euros . Mon ami arrive "Chut je suis ici icognito..."

8eme jour

Après avoir passé la soirée avec l'ami et son fiston (la dernière fois que je l'avais vu, il était encore au berceau) et sa compagne, petit déjeuner ensemble. Déjeuner où j'ai eu une leçon de flûte irlandaise...aujourd'hui je vois le changement. On reprend la voiture pour Hazebrouck et ensuite Lille
ou je prend mon train. thalys rouge très joli. je renoue avec la civilisation... Une top-modèle a perdu ses contrats pour avoir été photographiée en train de snifé de la cok...lecture. A Rennes, je vois une américaine qui semble avoir des difficultés avec ses sacs, je lui donne un coup de main...les miens sont aussi lourd. Elle va aussi à Saint-Brieuc gag! pour y enseigner l'anglais. Kelly est son nom avec 15heures de voyage dans les pattes puisqu'elle arrive d'Oregon.  Et on arrive à Saint-Brieuc. Diapo.

Vendredi 23

Au boulot, lever à 7 heures pour prendre le vélo et 1/2 heures pour arriver à Ploufragan. Petit déjeuner où Jean m'offre le thé, le collègue Alin arrive "Salutation un fois"...............................................................

Totaux économique ± 160,80+1+2+22,30+18+9,5+35+35+8,5+3+?+16,5+12+2 = 325,6€- - 8,50 = 317,10 € / 8 jours ±= 39 euros/jour

le beffroi
un paking de vélo
WALTER D'ALLEMAGNE

une maison de bruges très restauré


Voila, merci pour ceux et celles qui sont allez jusqu'au bout.
Une chose, que je veux présicer. Ce voyage est personnel et solitaire. Réver est une chose, vivre son rêve est une autre chose. Dans votre rêve vous voyez des choses qui provoquent en vous une idée du bonheur, mais une fois levez...l'amertume du réveil vous ramène à la réalité. Combien veulent réver ou vivre leur rêve. Vivez votre rêve, trouver les moyens de vivre et dire, je suis citoyen du monde, car je le connais ce pays, je me suis découvert, j'ai découvert une partie du monde, je n'ai pas révé, j'ai vécu mon rêve, et là , mes souvenirs sont inviolables et involables.
Le récit, que vous avez lu, n'est qu'une partie du voyage, certaines parties, je me les garde, a vous de les découvrir par vous même.



Wikipédia - Belgique - Wikipédia